30 ans du .lu

En avril 1992, le registre du .lu fait ses premiers pas et fait du Luxembourg le 34ème pays à se connecter à Internet. En trois décennie, le .lu a bien évolué.

Avril 1992, l’extension nationale .lu prend forme sous la houlette du projet de recherche RESTENA, devenu Fondation Restena en 2000, et avec elle le Luxembourg affirme sa présence sur le réseau Internet. Pendant 30 ans, la gestion et les besoins du .lu ont évolué.

1992 : naissance du registre du .lu et des premiers noms de domaine

Une connexion à Internet en 3 étapes

  • Février : Attribution de 65 536 adresses IP
  • Mars :  Activation et délégation de la gestion du domaine national .lu
  • Avril : Connexion physique vers un point d’accès dans l’internet global

Enregistrement des premiers noms de domaine en .lu

  • Premiers enregistrements :  restena.lu, menvax.lu, men.lu, crpht.lu et crpcu.lu.
  • Principaux bénéficiaires : instances scientifiques luxembourgeois

En 1992, au terme d’un cheminement en 3 étapes porté par le projet RESTENA, devenu depuis la Fondation Restena, le Luxembourg devient le 34ème pays à se connecter à l’Internet.

Cette fabuleuse aventure n’aurait pas pu être possible sans la confiance accordée à l’équipe RESTENA par deux hommes : Joyce Reynolds et Jon Postel. Considérés comme les pionniers d’Internet, ils assumaient en 1992 les premières fonctions de l’Internet As-signed Numbers Authority (IANA), une autorité incontournable pour tout pays voulant se connecter à Internet.

30 ans d’évolution

Au fil du temps, les activités autour du .lu se sont structurés et ont évolués au rythme des demandes et des besoins avant de se professionnaliser en 2000 avec la création de la Fondation Restena.

  • En 1994,  un bureau d’enregistrement est mis en place alors que les demandes atteignent le rythme d’une centaine de demande par jour et que les instances non scientifiques demandent à leur tour à bénéficier de leurs noms de domaine.
  • En 2001, une charte de nommage Internet pour le .lu est élaborée en étroite collaboration avec les acteurs privés et publics représentatifs de la communauté Internet nationale.
  • En 2006, des bureaux d’enregistrements externes sont accrédités pour la gestion des noms de domaine en .lu, en plus de l’activité de bureau d’enregistrement de Restena.
  • En 2010, les noms de domaine internationalisés (IDN) sont introduits, élargissant le nombre de noms de domaine disponibles à l’enregistrement.
  • En 2011, la zone .lu et signé par le protocole de sécurité DNSSEC (Domain Name System Security Extension, pour protéger les services utilisant un nom de domaine en .lu
  1992 2022
Noms de domaine <20 + 113 000
Connection internationale 64 kbit/s               100 Gbit/s
Bénéficiaires Institutions scientifiques luxembourgeoises Institutions, organisations et grand public, sans restriction géographique
Rythme des enregistrements Environ 2 par mois Plusieurs dizaines par jour
Services associés /    

Protection DNSSEC

Registry Lock (en cours d’élaboration)